Rechercher dans ce blog

mardi 29 novembre 2011

Des nouvelles de Choupette... suite

Ami Lecteur, si tu lis ce blog depuis quelques années, tu sais qui est Choupette. Sinon, il va falloir que tu ailles voir  et  et , et et enfin ... (dans l'ordre chronologique).
J'ai eu de ses nouvelles la semaine dernière. Et ma gorge se noue.
Elle est à présent dans un collège tout ce qu'il y a de plus classique dans la grande ville. Plus d'internat donc. Contact constant avec la Moche-mère. J'ai envie d'écrire la Moche-merd*e, tellement elle ne mérite pas le titre de mère, même accompagné d'un adjectif péjoratif.

Vendredi, la psychologue de mon école est venue me voir sur un temps de pause, et m'a dit qu'elle avait été contactée par l'infirmière du nouveau collège de Choupette.
Par elle, elle a appris que le collège précédent n'a finalement pas fait de signalement : leur souci principal étant d'éviter que les parents ne change leur fille d'établissement, qu'elle puisse rester dans ce lieu où elle était un peu protégée, où on l'emmenait régulièrement suivre sa psychothérapie, où elle était en confiance.

Cette année, la Moche-merd*e a réussi à se faire élire déléguée des parents d'élèves de la classe de Choupette. Quand l'établissement a compris à qui ils avaient affaire, ils ont essayé d'annuler les élections en prenant prétexte que cette femme n'avait pas l'autorité parentale. Apprenant cela, le père, toujours aussi co*n (je suis très en colère !), a écrit une lettre de décharge au profit de sa femme !
L'enfer continue donc pour Choupette. A la différence près que l'infirmière a remarqué des traces de coups sur le corps de la jeune-fille. 
Ses résultats scolaires sont en chute libre, elle qui était si brillante...
Elle a 13 ans cette année. Lorsqu'elle est rentrée dans la vie de notre école, elle en avait 9 et ce qu'elle vivait était déjà, vu de l'extérieur, terrifiant !

Bien sûr, nous transmettons à ce nouveau collège tous les éléments que nous possédons. L'établissement qui l'a reçue en 6ème et 5ème va faire un courrier circonstancié pour appuyer le dossier.
Un nouveau signalement va être fait. Il est temps !

16 commentaires:

Stéphanie a dit…

et merde !!!
c'est pas vrai... gorge nouée, larmes aux yeux en te lisant... mais p*****, quand est-ce que quelqu'un va pouvoir l'arracher à cet enfer ?
un juge, les instances sociales... en fait cela ne marche que dans les films et les séries à la con jamais dans la réalité !
Pauvre petite, toutes mes pensées vont vers elle !!!

Mistinguette a dit…

> Stéphanie
Les services sociaux ont un travail long et délicat à mener. C'est souvent difficile d'évaluer correctement un situation familiale. Surtout quand, comme c'était le cas jusque-là, les sévices ne sont "que" morales... et qu'en plus la famille est très "comme il faut", bien élevée, ayant les moyens, les mots qui vont bien...
Et puis, pas de signalement depuis le CM2 !
Voyons comment les choses vont évoluer.
Heureusement, je sais qu'elle est forte, Choupette. Ce qui m'inquiète, c'est la chute de ses résultats : elle commence à s'effondrer, ou c'est pour emm*erder sa Moche-merd*e, pour qui les résultats ne sont jamais assez bons ?
:o(

Kaliuccia a dit…

J'avais les coups en plus, mais "de mon temps" on ne signalait pas. Et je les cachais. Sauf que mon père (eh oui, je n'ai pas eu la chance d'avoir un beau père) restait en dehors de ma vie scolaire. Mais je retrouve toutes les accusations dans toutes les notes que je viens de lire.

Il m'est resté un souvenir cuisant : jusqu'à il y a deux ans, j'étais persuadée d'être une très moyenne élève. Et j'ai retrouvé mes notes d'enfant. J'avais toujours la première place, le livret d'honneur et d'excellentes appréciations. A part du bavardage et la manie de rêver.

Tu me lis depuis assez longtemps pour savoir qu'il y a des "jugements" que tu continues, même adulte, à porter sur toi tant tu y crois.

Tu ne me lis pas assez longtemps pour connaître l'histoire de Boudeuse. Pour résumer, j'ai quitté son père lorsqu'elle avait deux ans. Les problèmes ont commencé vers ses 7 ans, quand elle a commencé à ne plus être manipulable. Elle avait 9 ans lorsqu'elle a commencé à me raconter ce qui lui arrivait chez son père.

Ce n'était que du sévice morale. A moi, sa mère, il a fallu presque deux ans pour que la justice reconnaisse enfin qu'elle était en danger avec son père. Et au cours de ces presque deux ans, nous avons nous aussi eu à vivre les enquêtes sociales et psy. C'était long et douloureux, j'ai cru que j'allais devoir m'enfuir pour protéger ma fille.

Choupette n'a pas de famille pour la sauver de ce monstre. tu la dis forte et j'ai envie de te croire. Et si elle plane un peu, si elle lit beaucoup, c'est tant mieux. C'est cette bulle que nous avons créée ma fille et moi, enfants, (et hélas adulte aussi ....) qui nous a protégées.

Désolée d'avoir été si longue. Cette histoire me bouleverse et me révolte. Mais surtout, elle me renvoie en plein figure toute ma culpabilité de maman.

Céleste a dit…

C'est tellement triste...

Aurélie et Prosper a dit…

Oh noooon...

Ce serait bien qu'elle le sache, Choupette, qu'il y a plein de lecteurs de ce blog qui croisent les doigts/serrent les dents pour elle...

le dinosaure a dit…

ça me rappelle certains de mes élèves... Je connais bien aussi ce sentiment d'impuissance qui souvent, pour ma part en tout cas,accompagne les moments où on plonge dans l'horreur du quotidien de certains de nos gamins!

Mistinguette a dit…

> Kali
Je crois que tu as fait tout ce qui était possible de faire à ce moment là, et que la culpabilité est toujours mauvaise conseillère...
A travers ton histoire, on voit aussi comment le travail des services sociaux est délicat et long : ils ne doivent pas se tromper. Une erreur de jugement de leur part et une famille peut être détruite.
Je n'ai jamais vécu ce genre d'expérience, et c'est tant mieux. Mais voyant déjà comment ces histoires m'habitent, j'imagine sans peine les échos qu'elles peuvent éveiller en toi.
:o/

> Céleste
Oui. Mais je suis SURE que Choupette sera une adulte formidable... quand elle aura évacué sa Moche-merd*e et peut-être aussi -malheureusement- son faible père de son horizon...

> Aurélie and co
Oui, ça serait peut-être bien... ou pas : c'est son histoire et elle lui appartient. Ici, elle est relatée sous le couvert de l'anonymat. Sans voyeurisme, il me semble. Tout ça est assez délicat en fait...

> Le dinosaure
Oui, je suis d'accord. Mais les liens noués avec ces mêmes enfants sont tellement riches et fortes, souvent. Ça aide à tenir...

Anne a dit…

C'est si difficile... Et si compliqué!!! Je suis en plein dedans dans mon école aussi... Je suis si souvent impuissante!

Opale a dit…

Je pense à Choupette fort, très fort, et à son avenir...
Je voudrais me dire qu'il sera beau, qu'elle réussira à tourner la page, et en même temps je connais tellement les ravages de tout ça, le conditionnement, les années de thérapie pour tenter de revivre, la vie passée à tenter de faire le deuil d'une enfance piétinée..
Je pense à Choupette, et à toutes les Choupettes..

Loulou a dit…

Moi aussi, j'ai une pensée pour toutes les choupettes que nous rencontrons dans nos classes. Et souvent je me dis que c'est beaucoup pour ces enfants-là qu'il est important de continuer, pour les aider, pour leur montrer que les adultes ne sont pas tous aussi moches !

Zozostéo a dit…

Qu'il est difficile de faire un signalement! Je me souviens de 2 petites filles pour lesquelles je suis convaincue qu'il y avait des sévices.
Mais je ne les ai rencontrées que brièvement. La 1° fois je n'ai rien su faire. La 2° fois j'ai tentée, et été mise hors circuit par la famille en 2 temps 3 mouvements.
J'espère que Choupette ne passera pas encore une fois entre les mailles du filet de sécurité.

une nounours pas comme les autres a dit…

Salut mistinguette , je ne peut émettre de commentaire sur ton sujet du jour.

Je suis venu t'aviser que j'ai changer de nom ( chatouille bonheur n'est plus) ces une nounours pas comme les autres.

Mes amies me nomme: koala au lieu de chatouille bonheur, mes mon tire reste bien , une nounours pas comme les autres.

Vacataiireuh a dit…

Je viens de tout lire d'un coup...

Je suis choquée par tant de haine !

Mamanlit a dit…

J'ai les boules à te lire. Vraiment, le mal être. J'espère la la Choupette va bien grandir et un jour enfoncer la tête de sa moche mère dans son propre caca.

Mistinguette a dit…

> A tous
Je viens de vous répondre à tous, individuellement, avec soin, en choisissant mes mots et... j'ai tout effacé en faisant une mauvaise manipulation !!!
:o(

Je ne redirais que deux choses :
- tout le monde peut faire un signalement sur le 119, nommément ou anonymement.
- je souhaite que Choupette puisse grandir suffisamment libre pour ne pas avoir "enfoncer la tête de sa moche mère dans son propre caca". Le faire, c'est rester liée...
Allez. Bonsoir à tous, bande de lecteurs !

Mistinguette a dit…

> A tous, suite
...même si "lui enfoncer la tête dans son propre caca", moi, je le ferais avec délectation !!!
:o)