Rechercher dans ce blog

Chargement...

jeudi 22 septembre 2016

My tailor is rich

Ami Lecteur,
Dans ma classe, ça parle anglais.
Que je te raconte :
Mardi, essayant de faire patienter ma peuplade, je lui apprenais une petite chanson destinée à améliorer leur image du schéma corporel.
(C'est comme ça qu'on parle, quand on est enseignante, Ami Lecteur : on fait dessiner un bonhomme, et on observe si l'enfant maîtrise le schéma corporel : une tête, un tronc, deux bras, deux jambe. Des pieds et des mains, c'est le top. Si y'a des doigts, c'est la fête !).

Bref ! me voilà devant eux à me contorsionner en rythme :
"Tête, épaule et genoux pieds, genoux pieds !
Tête, épaule et genoux pieds, genoux pieds !
J'ai deux yeux, deux oreilles, une bouche et puis un nez !
Tête, épaule et genoux pieds, genoux pieds !"

Et pour faire bonne mesure, voilà que je leur annonce que je la connais en anglais !
Regards admiratifs.
Bouches qui s'arrondissent.
Oh, maîkresse, tu la chantes en anglaaaiiiiis ?

Bref ! Me voilà devant eux à me contorsionner en rythme :
"Head, shoulders, knees and toes, knees and toes !
Head, shoulders, knees and toes, knees and toes !
Two eyes, two ears, a nose and a mouth,
Head, shoulders, knees and toes, knees and toes !"

Dès que je me tais, et que la foule en délire retrouve son calme, une petite blonde s'agite et réclame l'attention :
- Moi aussi ! Moi aussi je connais une chanson en anglais !
- Super ! Tu nous la chantes ?
Et voilà la petite poule qui se met à chanter la comptine qu'on reprend en chœur tous les matin depuis la rentrée :
Un petit lapin s'est caché dans le jardin, 
Cherchez moi, coucou coucou,
Je suis caché sous un chou !
(du grand art !)

- Mais ma chérie, lui dis-je, grand sourire, tu chantes en français : c'est notre comptine, ça !
- Non, attends, attends, je la connais en anglais, regarde !

Et la voilà qui reprend, pleine d'entrain :
- Mown pewty lawpin, c'ewt cachew dans mon ja'din !
  Chewchew moi, coowcoow, coowcoow !
  Je swi cachew sous un choo !

Formidable !
J'ai une classe bilingue !
:o)

jeudi 15 septembre 2016

C'est le pied !

Ami Lecteur,
Je vais tâcher de revenir ici plus souvent pour te faire découvrir, de brève en brève, le merveilleux monde de la maternelle.
Voici ma première :



En maternelle, si tu mets des sandales, tes élèves tripotent tes doigts de pied pendant que tu expliques les ateliers... faut s'y faire ! 
:o)

Allez, bonne journée !

mercredi 31 août 2016

C'EST LA RENTRÉÉÉÉÉÉÉÉE !

Salut Ami Lecteur !
Quelques nouvelles du front !
Nous avons rencontré nos nouveaux élèves ce matin : Moyenne Section de maternelle, je te rappelle. 
Je suis donc retombée débutante, bien que ce soit ma 26ème année d'enseignement.
Plein de petites blondes, quelques 'tits gars au milieu.
Scène de classe VDM : 
Bien qu'à mi-temps, nous faisons la rentrée à deux, comme d'habitude, histoire de bien lancer l'affaire. Mamoitié, importée de Monanciennécolekafermé (nous avons muté ensemble) a sorti avec un grand sourire et forces exclamations le "livret d'accueil" destiné aux élèves, que nous avions préparé avec soin. La pile est ficelée par un beau ruban doré à bouclettes : 
  • Mamoitié : Oooooh ! Regardez les Zenfants, un CADEAU DU PETIT CHAPERON ROUUUUUGE ! Un beau livret que nous allons découvrir durant les jours qui viennent ; vous en aurez chacun un !
  • Une élève : Moi, j'en veux pas !
  • Une autre : Moi non plus, j'en veux pas !
  • D'autres en chœurs : Moi non plus, moi non plus, j'en veux pas moi !
  • Moi, in peto : PfffffMOUHAHAHA, les sales goooooosses !  
  • Mamoitié, grand sourire immuable : Et bien ça n'est pas grave, vous n'en aurez pas, c'est seulement pour ceux qui en veulent un, tant pis pour les autres...
  • Un élève : Moi j'en veux un !
  • Un autre : Moi aussi, j'en veux un !
  • D'autres en chœurs : Moi aussi, moi aussi j'en veux un !
  • Moi, in peto : Rôôôh ! L'esprit grégaire de la mort qui tue ! Enfin ouf ! Sauvées ! 
Allez, l'aventure commence !
Youplala !

vendredi 19 août 2016

Jean l'abbé

« La mort n’est rien.
Je suis seulement passé dans la pièce à côté.
Je suis moi, tu es toi.
Ce que nous étions l’un pour l’autre, nous le sommes toujours.
Donne-moi le nom que tu m’as toujours donné.
Parle-moi comme tu l’as toujours fait.
N’emploie pas un ton différent.
Ne prends pas un air solennel ou triste.
Continue à rire de ce qui nous faisait rire ensemble.
Prie, souris, pense à moi, prie avec moi.
Que mon nom soit prononcé à la maison comme il l’a toujours été
sans emphase d’aucune sorte, sans une trace d’ombre.
La vie signifie tout ce qu’elle a toujours signifié.
Elle est ce qu’elle a toujours été : le fil n’est pas coupé.
Pourquoi serais-je hors de ta pensée,
Simplement parce que je suis hors de ta vue,
Je ne suis pas loin,
juste de l’autre côté du chemin...
tu vois, tout est bien. »

St Augustin

Je pleure mon Oncle Jean, prêtre en Argentine, mort ce 15 août alors que nous comptions tellement sur lui pour nous guider encore longtemps.
Et je lui confie dès à présent ma famille et tous ceux que j'aime, pour qu'il continue ce qu'il a commencé sa vie durant : aimer, conseiller, guider encore, rire ensemble.

mardi 12 juillet 2016

THE END


SUR LE MUR DU CM2

jeudi 30 juin 2016

samedi 18 juin 2016

Notre dernière fête : le voyage d'Ulysse

Ami Lecteur, voici quelques photos de notre DERNIÈRE fête d'école.
Le thème, qui colle bien à notre réalité : le voyage d'Ulysse.
Nous nous apprêtons tous à "mettre les voiles" !
Ici, tu ne verras que des photos des "grands" : je n'ai que celles-là pour l'instant. Mais dès que je peux en récupérer de mes magnifiques CP, je te les partage... (nous étions en charge du tableau des sirènes).


Ulysse et ses compagnons embarquent.

Ils sont chez les Lotophages (qui mange des fruits de l'île, perd la mémoire).

Les cyclopes s'emparent des compagnons d'Ulysse !

Ulysse guète (mais quand reverrai-je, de mon petit village... ?)

La belle Pénélope !

Ulysse a récupéré son trône.

La fête à Itaque.

La fête à Itaque aussi.

C'étais une magnifique fête ! Les costumes, les acteurs, les danseurs : tout était parfait !
Même la météo, qui a bien voulu assécher le ciel juste au bon moment.
Voilà.
Et maintenant, d'autres aventures nous attendent.
Mais quand, hier, un "film souvenir" sur l'école et sur la fête, monté et offert à tous les enfants, a été projeté à l'école entière, 
et que tous, au moment du tableau final, se sont mis à chanter la chanson "Mais quand reverrais-je..." (Ridan), plus d'un adulte avait les larmes aux yeux !



Lire, lire et relire !

Ami Lecteur,
Juste pour partager, en attendant de donner de mes nouvelles :






























Kiss
:o)

jeudi 26 mai 2016

On sait ce qu'on perd, on ne sait pas ce qu'on gagne...

Ami Lecteur, juste pour t'en faire profiter avant qu'on soit expulsés du Paradis, voici le Jardin Glorieux de Monécole au printemps (si tu cliques sur la 1ère image, tu peux les voir toutes en diaporama) :






Là, derrière l'énorme cerisier du Japon, c'est ma classe...










Des tulipes dans notre potager pédagogique...










Si tu habites à la campagne, ça ne te semblera peut-être pas extraordinaire... mais nous, on est au coeur de la Grande Ville. Une île verte au milieu de l'océan de bâtiments gris, voilà ce qu'il est, le Jardin Glorieux de Monécole.

Et puisque tu vas immanquablement me le demander, voici ce que je deviens l'an prochain :
Avec Mamoitié pro, nous avons négocié auprès de plusieurs chefs d'établissement pour arriver ensemble dans leur école, toutes les deux dans la même classe.
Plusieurs ont accepté.
Finalement, nous irons dans une école d'un autre diocèse, aux frontières de la Grande Ville.
En Moyenne Section de Maternelle.
Et ceux qui me connaissent savent, à la lecture de cette annonce, que ce blog a des chances de reprendre une vie très active : la Maternelle, pour moi, c'est Terra Incognita !
Une nouvelle aventure commencera !

Mais commençons par clore celle-ci... beaucoup d'émotion en perspective.