Rechercher dans ce blog

lundi 3 mai 2010

Cendres

Tu ne le sais pas, Ami lecteur, mais ma fille Madounette a dû surmonter un grand malheur pendant les vacances : elle devait aller voir sa marraine aux States, mais un vilain nuage de cendres s'est immiscé entre son rêve et son avion...
Vois comme, en mère très aimante, j'essaye de repêcher la situation, allant à l'encontre de mes plus chers préceptes, et lis la supplique que je m'en vais porter à c't'heure à la directrice de son collège...

Chère Madame,

Je me permets de vous écrire pour vous exposer un problème :
Notre fille Madounette, en 6ème 1, devait passer dix jours pendant les vacances de printemps chez ma sœur, sa marraine, qui vit aux Etats-Unis depuis quatre ans. C’est un voyage qu’elle attendait depuis déjà deux ans, ma sœur lui ayant promis qu’elle l’inviterait lorsqu’elle serait au collège. Madounette parlait de cette aventure très souvent depuis cette fameuse promesse et voyait arriver la date du départ avec impatience. Il faut savoir que sa marraine rentre s’installer définitivement en France début juillet : c’était donc le bon moment pour aller la voir et découvrir la Floride, avant qu’elle ne revienne par ici.

Or, malheureusement, Madounette a été victime, comme bien d’autres, du fameux nuage de cendres empêchant les avions de décoller. Elle en a été très affectée, comme vous pouvez l’imaginer, et les jours qui ont suivis ont été bien tristes.

J’ai eu ma sœur au téléphone hier soir, qui me dit qu’elle peut l’accueillir dix jour à la fin du mois de juin : après, elle est accaparée par son déménagement. Ce voyage ferait partir Madounette le 19 juin, ce qui lui ferait manquer plusieurs jours de classe.
Etant moi-même professeur des écoles dans l’enseignement catholique, vous imaginez bien que cette solution me met très mal à l’aise : je ne conçois pas l’école « à la carte » où les familles prendraient leurs aises avec le calendrier scolaire… pourtant, cette situation me prend de court. Nous avions tout prévu pour que cette excursion se fasse hors temps scolaire, et nous sommes à présent bloqués par le proche départ de ma sœur. C’est donc la seule chance pour que Madounette fasse le voyage prévu.

Par ailleurs, ma sœur qui est journaliste, m’assure que si Madounette vient en Juin, elle lui fera faire tout un dossier lui permettant des apprentissages intéressants : rencontre de collégiens dans un établissement international, interviews et rédaction de textes sur la région et leurs habitants (Miami est une ville très riche comptant un grand nombre d’hispanophones, mais aussi une vraie communauté haïtienne).

Madounette n’est pas au courant de la démarche que je fais auprès de vous : je ne veux pas lui donner de faux espoirs. Je me fie entièrement à votre jugement : vous êtes bien évidemment la mieux placée pour me dire si ce départ anticipé est envisageable ou pas. J’attends votre réponse le plus vite possible : je dois m’organiser dès cette semaine pour remplacer les billets d’avions non-utilisés en avril ou me les faire rembourser si le voyage ne se fait pas.

Je vous remercie de la bienveillante attention que vous aurez portée à ce courrier et vous prie, Chère Madame, d'agréer mes respectueuses salutations.

Mistinguette

Je te ferai savoir la réponse de la Dame en retour de courrier. Je ne fais pas de pronostiques mais toi, tu peux si ça te tente ! Tu peux même jouer à la Dirlo et rédiger ta propre réponse ! ;o)

9 commentaires:

Laure de Montalembert a dit…

Ben moi, comme je suis la marraine en question, je peux jurer sur tout ce que j'ai de plus precieux que Madounette reviendra de son voyage bourree de nouvelles connaissances.
Je viens de penser a ajouter une formation photo a son cursus Miamien (comme je lui ai donne un appareil l'ete dernier, ca tombe bien !)
La Force soit avec Mistinguelle !

mamyvette a dit…

Alors ça........... c'est de la lettre............ comment dire non!
elle va dire OUI, c'est sûr, tu peux faire les valises

Anonyme a dit…

effectivement, comment dire non après un courrier de si bon goût. Pas de fôte d'ortografs, un français irréprochable, des tournures de phrases qui vont droit au but,... madame Ladirlo de Madounette vous ne pouvez refuser! voilà une expérience a ne pas manquer, des comme ça y'ana pô beaucoup dans la vie d'une jeune collégienne.
moi je vote pour un OUI franc et massif
anoche

Mimi-Je Rêve a dit…

Alors moi, t'vois, si j'étais la dirlo... vu le nombre de parents qui ne préviennent pas, ou alors juste la veille du départ, et sans ménagement, j'accorderais un grand OUIIII ! à une Madounette si bien entourée... Surtout que fin juin au collège, d'après ce qu'en disent les ex-CM2 qui reviennent traîner leurs basques chez nous justement à cette époque, ben hahem, quoi...

*Kati* a dit…

Mais dis... la Floride? c'est pas là où la mer est toute noire en ce moment?!
T'es sûre que c'est prudent? T'as pas peur qu'on te traite de "mère inconsciente"?
Moi, si j'étais la Dirlo de Tadounette, j'hésiterais à accepter un départ dans de telles conditions! Pour la santé de ta fille...
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...

:)))))))))))))))))))))))
Bah... d'ici là, y'aura plus la marée noire! ...... juste une autre catastrophe!
;)

Flore a dit…

Effectivement, le directrice qui dirait non à ce courrier serait bien mal embouchée. Si j'avais été dans ce cas, je n'aurais pas demandé la permission, mais annoncé que ce serait comme ça et puis c'est tout, en n'avançant l'argument (très vrai) de l'intérêt éducatif que pour faire mieux passer! Il faut dire que ma fille est tout à fait du genre à revenir d'un tel voyage avec un exposé pour son prof d'anglais.

Et puis chez nous, fin juin il n'y a déjà plus classe au collège, les profs sont trop occupés à faire passer le brevet.

Bidulette à Couettes a dit…

Tout pareil que les autres ! Vu le nombre de personnes qui ne se posent même pas la question de savoir ce qu'en pensent les enseignants, il semble difficile à la directrice de refuser... A moins d'un collège où ils arrivent encore à "sanctionner" ce genre d'absence, mais j'en doute...
Et puis de ce qu'on peut "deviner" de toi, tu dois être habituellement attentive à la scolarité de ta fille, et si le collège s'est rendu compte durant l'année que Tadounette ne fait pas tout ce qu'elle veut habituellement, elle comprendra que la situation est vraiment exceptionnelle !

Mais bien entendu j'attends la vraie réponse avec impatience !

Bidulette à Couettes a dit…

Sauf que... le volcan il est pas éteint, on croise les doigts pour que la dirlo dise oui ET qu'il n'y ait pas un nouveau nuage le 19 juin !

Mistinguette a dit…

Je réponds très tardivement à ces commentaires élogieux :
En fait, nous nous sommes tous rappelés assez vite que, fin juin, avait lieu la grande représentation de la pièce de théâtre préparée depuis des mois par toute la classe de Madounette et dans laquelle elle a...le rôle principal !
Adieu, veaux, vaches et cochons...
Le voyage sera pour l'année scolaire prochaine !
:o)