Rechercher dans ce blog

mardi 7 octobre 2008

Un conte par ci, un conte par là...

Je suis en train de m'atteler en ce moment à un vaste projet autour du dire/lire/écrire à partir des contes, de leurs réécritures et de leurs parodies. J'ai déjà bâti un projet autour des contes il y a deux ans : c'était le thème de la fête d'école et j'en avais profité pour lancer ma classe dans la lecture et la réécriture de contes. L'expérience avait été très riche (voir "Vert Été" ici).

J'avais été très surprise à l'époque de constater à quel point les enfants ne connaissent pas ces textes pourtant fondateurs. Les quelques histoires qu'ils possèdent en général sont issues de Walt Disney. Le plus étonnant est de voir leur enthousiasme quand on leur lit les textes originaux, tellement plus forts, plus féroces, plus émouvant, plus... humains. Ils apprécient à l'extrême les mots, la musique de la langue : moi qui avais peur qu'ils soient largués, noyés dans le vocabulaire fleuri et la syntaxe complexe de Grimm ou de Perrault ! Tu parles ! Si je ne lisais pas un conte chaque matin, c'est tout juste si je ne me faisais pas lyncher. Si, si, j'exagère à peine : tu commences à me connaître, ami lecteur : toujours dans la retenue... Quoiqu'il en soit, j'ai décidé qu'on ne pouvait décemment pas quitter le primaire sans avoir avant, au moins une fois, farfouillé, trifouillé, torturé à souhait ces grands textes...

D'ailleurs, on trouve une foule d'albums extraordinaires en littérature de jeunesse, où les auteurs s'en sont donné à cœur joie dans la parodie ou la réécriture... Et justement, alors que j'évoquais le sujet sur la cour de récréation - le lieu où se construit par excellence toute pédagogie du terrain qui se respecte - l'enseignante spécialisée de mon école m'a proposé un « petit livre rouge » des plus drôles et des plus passionnants. Je ne peux résister à vous le conseiller... : il s'agit de Petits Chaperons dans le rouge (clique dessus) sous la direction de Pierre JOURDE, éd. L'Archange Minotaure. On y trouve le texte original du PCR, suivi de 46 versions du conte (grandiloquent, ménilmuche, paysan, psychanalyse, franglais, bureautique, litote, épigramme...) tout-à-fait dans la veine des Exercices de style (encore) de Raymond Queneau. De quoi s'amuser longtemps, et surtout de faire toucher du doigt aux élèves le plaisir qu'on peut prendre à jouer avec les mots... Allez, hop ! On s'y met !!!

4 commentaires:

Mistinguette a dit…

Moi, j'aime bien quand on me met des commentaires... Et si vous m'en mettez, vous aurez droit à... vous aurez droit à... voyons, voyons... A MON ESTIME ET MA RECONNAISSANCE ETERNELLE ! Rien qu'ça !!! Moi, j'dis qu'ça vaut, hein ?

OBE a dit…

Tout ça ?
Bon ben je me lance alors : merci de nous faire découvrir ces bouquins qu'on n'aurait jamais eu l'idée d'aller feuilleter sinon, et merci pour le passage sur mon blog, ça fait toujours très plaisir :-)

tourtinet a dit…

tu voulais dire lyncher ? ou te faire manger ?.

(parce que luncher , c 'est "manger" en english)

bon ,c'est de l'humour - un peu spécial ,le mien- ,mais j'ai découvert ce blog grâce aux liens de Kali , et je le dévore ( ça reste dans le théme du lunch) depuis avant-hier

Mistinguette a dit…

> Tourtinet
Alors... on va dire que j'ai fait un jeu de mot, hein ? Ca m'évitera la honte d'une faute d'orthographe non corrigée depuis plus de trois ans...! Bienvenue ici, et à très vite ! :o)

(ps : je lis Kali avec frénésie !)
(pps : j'ai corrigé !)