Rechercher dans ce blog

lundi 13 décembre 2010

Pffff... fatigue...

Je n'ai pas aimé la semaine passée.
En classe jeudi et vendredi.
Excédée par mes élèves.
En ai jeté un hors de la classe alors qu'il s'apprêtait à en sortir en claquant la porte.
Ai retenu les mains de Sa, agrippées aux cheveux de Nie en l'exhortant à respirer pendant 5 bonnes minutes.
Ai rattrapé Al à bras-le-corps pour qu'il n'aille pas pulvériser une grande CM2 qui s'enfuyait en riant de lui avoir balancé de la glace sur la tête.
Ai retenu Sou qui voulait frapper Ad pour je ne sais plus quelle raison.
Ai rappelé sur le carnet de correspondance au père de Nie qu'il avait promis en octobre d'acheter un nouveau T-shirt à Ad afin de remplacer celui que sa fille avait déchiré à l'époque.
Ai grondé Zo parce qu'une fois de plus, il a frappé un élève qui ne s'était pas poussé assez vite de son passage... il n'a pas compris pourquoi je m'en prenais à lui...
Ai houspillé Zo pour qu'il copie ses devoirs (1h30 pour copier 5 lignes) mais surtout ai fini par lui envoyer une "chiquette" -comme ils disent- à l'arrière du crâne. Geste mal calculé. Pas calculé du tout d'ailleurs, mais signe que j'ai passé une limite qui me soucie.

Ai senti l'émotion, la fatigue, le raz-le-bol me remonter à la gorge au point que Madirlo, attentive, m'a envoyée en pose et a pris ma classe au pied levé, avec ordre de ne revenir qu'une fois un café avalé au calme.
C'est la première fois en 19 ans. Et pourtant, j'en ai eu, de drôles de classes.
Il faut croire que celle-ci est très spéciale.
D'ailleurs, Môssieurl'Inspecteur me l'a dit : il n'a croisé ce genre de public qu'en ZEP profonde...
...

Je ne veux pas glisser sur cette pente facile du découragement, de la crispation, des cris et des punitions qui volent : ça ne marche pas, c'est contre-productif. Je le sais, depuis le temps.
J'ai juste besoin de me souvenir dans quel état d'esprit j'étais en début d'année : se rappeler leurs souffrances, leurs blessures et réagir en professionnelle. Bâtir sur de petites victoires, pas à pas, marche après marche. Ne soulever que le coin du tapis...
...
Les vacances seront les bienvenues !
A part ça, tout va bien !
Et comme dirait l'autre :
Ce qui ne vous tue pas vous fait grandir !
:o)

12 commentaires:

Patricia a dit…

ouh la la ..... tu m'inquiètes, petite Marie ! Elle est où la championne hors catégorie, toujours prête, toujours souriante, toujours en pleine forme, toujours de bonne humeur ? en tout cas, elle a besoin de vacances, c'est sûr : tous les cadeaux à acheter en urgence dans les magasins hyper bondés, un réveillon (voire 2) à organiser pour les 25 personnes, la classe à prévoir pour la rentrée, ... ça va te faire du bien, c'est certain...

Mistinguette a dit…

> Patricia
Tu as raison, les vacances de Noël ne sont pas les plus reposantes... Mais en même temps, on part une semaine skier dans un lieu familial et féerique, et ça lave la tête. Et ensuite, une semaine off chez nous, avec réveillon chez des amis de quartier : je pense que je serai effectivement reposée.
Et puis, le principal, c'est de changer d'air, non ?
:o)

Anonyme a dit…

Avoir un petit coup de ras le bol ça arrive.Courage pour les quelques jours qui restent avant les vacances...Tu fais un travail formidable ! Tiens bon et surtout bonnes fêtes de fin d'année!!!!
Christine

*Kati* a dit…

"... vous fait grandir"?!
Ah ben... tu dois être GRAN-AN-AN-
DE alors!!!

Blague à part, qui ne craquerait pas un petit peu, de temps en temps, au milieu de tous ces problèmes que tu présentes sur le ton de l'humour et avec tant de cœur...?
Je crois que tu es, tout simplement, "humaine"... et pas Robocop ou Super Woman!

Loulou a dit…

Arghh, avec tes conditions de travail, y'a largement de quoi avoir un petit coup de mou de temps en temps ! Encore quelques jours à tenir avant les vacances, courage.
Et un séjour à la neige, c'est top pour se changer les idées. Tu vas nous revenir toute requinquée :) !

Céleste a dit…

Bonjour,
Je suis une lectrice silencieuse du blog, mais ce billet m'a donné envie de laisser un commentaire.
J'admire beaucoup le travail que vous faites avec ces enfants et le mélange de tendresse, de respect et d'amusement qu'ils semblent vous inspirer. Alors j'espère que les vacances vous aideront à retrouver du courage et de la légèreté, parce que vous avez vraiment l'air d'être quelqu'un de formidable.

Anonyme a dit…

Rien de plus à ajouter sinon te dire que je pense à toi.
Oui je sais c'est pas grand chose mais c'ets tout ce que j'ai en stock...
Et puis oh, moi je passe mon temps à laver des vieux, j'en ai une qui est sur le point de nous lâcher et je pense quand même à toi et je compatis !!!
Alors bon...
Quand même quoi...
;)))

a+

yann

Anonyme a dit…

Courage Mistinguette!

Je te souhaite un joyeux Noël en famille. Rien de tel pour recharger les batteries.

Bises

Magali

Mistinguette a dit…

> Christine
Merci ! Bonnes fêtes à toi aussi !
:o)

> Loulou
Oui, skier, c'est une activité qui vous emmène ailleurs... du moins quand on est en descente. Les queues pour les remonte-pentes et les cantines d'altitude vous ramènent vite dans des réalités plus triviales ! :o)

> Kati
En fait, j'ai du mal à passer par les portes, tellement ch'uis grande, en ce moment !!! :oD

> Céleste
Bonjour, lectrice silencieuse de ce blog !
Avec un nom pareil et de tels propos, vous devez au moins être un ange, non ? ;o)
Merci.

> Yann
Merci de penser à moi... je penserai à toi et à ta petite dame qui tend vers un ailleurs, et ça m'aidera à prendre du recul ! :o)

> Magali
Merci ! Bonnes fêtes à toi aussi et à très vite ! :o)
>

Mimi-Je Rêve a dit…

Courage m'dame, tu y es presque... en vacances !
Et cette coupure, même si elle n'est pas tout à fait reposante, reste une vraie coupure pour recharger ses batteries au sein des tiens, et rebondir, pleine d'allant comme tu le sais le faire, avec l'envie et la foi en ton métier... tu vas y arriver ! Et tu vas les emmener avec toi sur un ptit bout de chemin, ces loulous...
Allez courage, c'set de plus en plus près !

Mistinguette a dit…

> Mimi
Merci, Madame la rêveuse !
C'est ça qu'il me faut : recommencer à rêver !!! :o)

Anne a dit…

15 jours pour se remettre d'aplomb... Courage !
Anne