Rechercher dans ce blog

vendredi 3 décembre 2010

It's done !

Bon, voilà, ça, c'est fait !
Quoi ? Ne me fais pas croire, Ami Lecteur, que tu es derrière ton écran à piaffer d'impatience depuis 16h30, dans l'attente fiévreuse du récit endiablé de mon inspection ?! Si ?
Excuse alors mon manque de rapidité à te satisfaire. C'est que, vois-tu, la journée a été un peu longue :
8h30 tapante, Monsieur l'Inspecteur dans ma classe jusqu'à 10h20.
Puis entretien jusqu'à 10h45.
Puis fin de la matinée tendue avec la classe (je te raconterai après, tu permets !).
Puis déjeuner au lance-pierre car sortie à la Mairie du coin pour aller recevoir des mains de Monsieur l'Adjoint au Maire et Monsieur le Commissaire du quartier le permis piéton gagné de haute lutte quelques jours plus tôt.
Puis retour à l'école et marché de Noël jusqu'à 18h...
D'où mon léger manque d'allant et mon besoin pressant de repos et de détente auprès des miens.
...
Tu m'en veux ?
...
Bon.
Je ne sais pas si je ferai un descriptif détaillé de la dite visite institutionnelle.
Sache cependant que mes charmants élèves ont été odieux. Les usuels, plus quelques autres habituellement civils, pour faire bonne mesure.
J'ai respiré avec le ventre, j'ai fait faire des mouvements de relaxation qui m'ont servi plus à moi qu'à eux, j'ai chuchoté quelques menaces bien senties à l'oreille de certains, j'ai même envoyé mon olibrius spécialiste des scandales publics chez Madirlo, sous prétexte de lui faire porter un message important : sur le papier qu'il avait en main, je la priais de garder le bonhomme quelques instants par devers elle, afin que je ne meure pas avant la fin de l'heure... je ne l'ai vu reparaître qu'après le départ de MonVisiteur, qui ne s'est même pas aperçu du départ de l'affreux :o)...

Lorsque j'ai refermé la porte sur mon dernier élève, la récréation sonnée, Il m'a regardée en souriant et m'a dit : "Eh bien, c'est sportif ici !"
Il avait été brieffé par Madirlo, qui lui avait raconté :
1/ Combien j'étais exceptionnelle (...).
2/ Combien cette classe était particulière, difficile, épuisante.
Sans rentrer dans le menu de ce qui s'est dit au cours de cet échange, très formateur par ailleurs, je ne relèverais qu'une phrase de mon interlocuteur :
"A votre place, je ne sais pas si j'aurais fait comme vous, mais je sais que je n'aurais pas fait mieux !"
...
Quoi je frime ?
Quoi j'ai les chevilles qui enflent ?
Quoi je ne rentre plus dans mon casque à vélo ?
Moi, je dis seulement qu'avec une classe pareille, quelques petits dopants de temps à autres sont les bienvenus !
Il revient quand il veut, l'Inspecteur. Voilà !
:o)

12 commentaires:

Loulou a dit…

Moi je savais que tu étais vraiment top, comme maicresse d'école.
Et c'est tant mieux que monsieur l'inspecteur l'ait remarqué aussi ;) !

mamyvette a dit…

wahou!!!! il n'aurait pas fait mieux..... un INSPECTEUR!!!!!
Bravo, t'es la meilleure.
très bien le coup du message à tadirlo!!!!

Mimi-Je Rêve a dit…

Bah non je n'attendais pas ton récit dès le soir-même, je sais bien qu'il faut un temps pour dépressuriser... surtout vu comme tu as enquillé le reste de ta journée !!!

Maintenant au moins c'est fait... comme tu dis. Pour quelques temps !

Ceci dit, il m'est arrivé une fois que ça se passe vraiment mal en classe, gamins odieux pires que d'hab, on aurait dit un coup monté !!!, et bien après l'entretien j'étais ressortie épuisée certes mais rassurée, parce que l'entretien suivant avait justement été très constructif. Et cette classe-là a fait suer son monde jusqu'à ce qu'elle quitte l'école...
Dans le même genre nous avons eu un stagiaire récemment, donc plusieurs fois visité par les IMF et les profs de l'iufm, visites pendant lesquelles la classe s'était liguée contre lui. Et lui ne nous avait rien dit, à nous collègues, répétant que ça allait bien quand on lui posait la question ou quand on lui proposait de l'épauler.. C'est quand j'ai surpris une conversation d'un groupe de CM2 en train de fomenter un "plan spécial d'action" pour la visite qui s'annonçait le lendemain que j'ai compris l'ampleur du chaos.
Je te dis pas la "mise au point" qui a suivi avec toute la classe, avec moi, puis collègue2, puis ensuite collègue1 qui était en stage lorsqu'il est rentré... La dernière visite s'est mieux passée je crois.
Le soutien d'une équipe, l'entraide, c'est quand même essentiel...

Allez repos maintenant, c'est le WE, youhou !

Bellzouzou! a dit…

BRAVO ma belle! tu me crois si tu veux mais j'ai pensé à toi hier!!

(et te voilà débarrassée pour au moins 3 ans, non?)

et sinon: génial le coup d'envoyer le pénible chez ladirlo en lui demandant de le garder!!! je m'en souviendrai pour la prochaine fois!

Mistinguette a dit…

> Loulou
Merci ! Il faut dire aussi que Madirlo l'avait bien renseigné aussi sur les zozos de ma classe, il n'a donc pas été surpris. Je pense même qu'il s'est demandé s'il aurait eu la patience d'aller jusqu'à la récréation !

> Mamyvette
Merci. Oui, je dois dire que j'ai été surprise du compliment. Ayant une longue habitude de visites de stage, en tant que "visiteuse" (souvent appelée "inspectrice" !), je sais exactement tout ce que je me serais pointé comme points à améliorer...! :o)

> Mimi
Merci Mimi ! Oui, c'est difficile à contenir, un groupe qui se ligue. Mais là, ça n'était pas le cas : ils sont tous tellement instables que le moindre changement dans leur quotidien les fait sortir de leurs gonds... En même temps, ils ne se sont pas battus, et personne n'est sorti de la classe en claquant la porte. Ca, c'est bon : ça leur a passé ! :o)

> Bellzouzou
Oui, prochaine visite dans trois ans, si je suis encore dans cette école-ci : c'est ma neuvième année et je m'étais dit que dix ans, dans une école, c'est bien. Après, il faut aller voir d'autres réalités pour progresser. Mais en même temps, je me vois mal ailleurs... :o)
...et pour le coup du billet doux, j'étais assez contente aussi, je dois dire ! Je me suis inspirée d'une ami dirlo qui dirigeait une école très difficile, en préfa. dans un coin chaud. Quand un élève était vraiment trop insupportable, l'instit. l'envoyait à son collègue d'à côté avec un billet disant qu'il avait besoin d'air...et l'instit l'envoyait à son tour dans le préfa. d'à côté...et ainsi de suite jusqu'à ce qu'il revienne à son point de départ. Le gamin n'était pas cloué au pilori : il avait rempli une mission. Pendant ce temps-là l'instit avait pu souffler et la classe travailler plus paisiblement ! :o)

Anonyme a dit…

Je suis contente pour toi, ça doit faire du bien d'entendre ça d'un inspecteur.
En tout cas l'idée d'envoyer un enfant insupportable remplir une mission, je la garde dans un coin de ma tête.

Yemen

Mistinguette a dit…

> Yemen
Je suis à la fois contente du résultat de cette inspection, et à la fois déçue que mes élèves n'aient pas réussi, pour certains, à aller plus loin que leur nombril et à voir l'importance de se montrer sous son meilleur jour à ce moment-là... Mais j'ai jusqu'à jeudi pour digérer : les bienfaits du mi-temps ! :o)

*Kati* a dit…

Je venais voir où tu en étais...
ça faisait longtemps que je n'étais pas passée...
Je me disais "alors? c'est pour quand?"
Eh bien "C'ÉTAIT..."!
Mais JE PENSAIS quand même à toi!!!
FÉCILITATIONS! (c'est plus joli...!) T'es une championne...

Et pour le mot doux, je vais sans doute me resservir de cette idée s'il n'y a pas de droits d'auteur à payer...

Mistinguette a dit…

> Kati
En effet, pas de droit d'auteur à payer ! Enjoy ! :o)

Stéphanie a dit…

BRAVOOOOOOOOOOOOOOOOO !!!!!

On était tous derrière toi !!!

Mistinguette a dit…

> Stéphanie
Merci !
C'était donc ça, cette poussée dans le dos que je sentais ce jour-là ! ;o)

Sosso a dit…

Contente que ça se soit bien passé, même si, un petit je ne sais quoi fait que je ne m'inquiétais pas pour toi! Moi j'aimerais bien le voir aussi l'inspecteur. 11 ans d'enseignement et seulement 2 inspections!!