Rechercher dans ce blog

samedi 1 novembre 2014

Des nouvelles !

Chère Madame l'ancienne Maîkresse de mes filles,
Je suis en Normandie, j'ai fini mon ménage, mon boulot, mes courses et mes lectures, alors je trouve que c'est un parfait moment pour vous écrire !
Nous pensons régulièrement à vous et votre nom sort parfois dans la conversation !
Alors voici des nouvelles de notre famille :

Monhomme (censuré... je ne parle pas de lui sur ce blog, c'est convenu comme ça !).

Nous sommes grands-parents pour la seconde fois depuis cet été : Nanie, la sœur aînée des enfants a eu, après un charmant garçon il y a deux ans (Ari), une jolie petite fille (Léo).
Jo, le second de la fratrie, a enfin obtenu un CDI, chez Pub. Il est intéressé et intéressant !

Lulu a eu son bac ES en juin, mention Bien, à quelques dixièmes de points du TB ! Il est cette année en MANAA (prépa d'art) : j'apprends à être une mère d'élève en études sup ! Je passe un échelon.

Madounette est en 1ère ES. Elle réussit bien, mais jamais assez pour elle. Et quand elle réussit, elle a toujours une explication pour rabaisser son mérite. Ggggnnnn !
Elle est grande (1m72 !) et belle ! Mais elle ne le sait pas. Elle continue le théâtre, cette année au conservatoire et elle s'y sent bien. Elle a eu l'an passé son BIA (Brevet d'initiation à l'aéronautique).

Louloute est en 4ème (et oui !!!).
Elle s'en sort pas mal ! Elle se maintient en français, malgré, pour la seconde année, une prof "vieille école" qui m'énèèèèèèèèrve (mais qui a des qualités ! si si !). En math, elle devrait y arriver mieux, mais elle est souvent gênée encore par la lecture. Les autres matières fonctionnent assez bien, mis à part l'Anglais qui lui pose des problèmes...
Elle voit toujours une orthophoniste (la 3ème : elles ont des bébés !) et fait beaucoup de progrès. Je continue à lire des romans avec elle : plutôt moi qu'elle, d'ailleurs, mais c'est toujours un vrai plaisir.
Elle fait de la gymnastique, après plusieurs années de danse contemporaine et une année de GRS.
Elle n'a pas beaucoup changé : fluette, pas très grande, vive et drôle, elle sait exactement comment fonctionnent ses parents et en profite à fond, au grand damne de ses aînés !
Elle aimerait être grande... mais elle voudrait rester petite : elle entre dans l'adolescence ! :o)

et moi... je suis toujours à Monécole, en CP (pour la 3ème année). j'aime beaucoup ce niveau et je vous envie d'être passée du CP au CM2 : j'ai fait l'inverse, et je comprends seulement maintenant bien des blocages ou des malfaçons de mes élèves de CM. Enseigner les débuts des math. et du français, ça éclaire beaucoup de choses pour la suite...
J'apprends aussi beaucoup sur la gestion de groupe, si différente chez les petits.
Bref, je m'éclate, malgré les difficultés (certains enfants en grande souffrance... et donc très compliqués à gérer !).
J'ai, cette année, une AVS à plein temps, ce qui aide pas mal.

Ma seule douleur : mon école va sans doute fermer ! Les Sœurs (dominicaines) à laquelle elle appartient ont décidé de vendre pour utiliser leur capital ailleurs. C'est désespérant, car ce beau projet qu'elles ont imaginé : une école ET un internat permettant une vraie mixité sociale ; un enseignement différencié s'inspirant du père Faure et de Maria Montessori ; un climat de respect des différences et des enseignants soucieux de l'épanouissement de l'enfant en premier lieu... tout cela, unique à LaGrandeVille, devrait disparaître.
La résistance s'organise : les parents sont très mobilisés, les enseignants aussi... mais je doute que nous réussissions à faire quoique ce soit !
Enfin... espérons !

A part ça, je poursuis ma collaboration active et réjouie avec la formation : je suis référente pour un groupe de 8 PES ancienne formule (à plein temps dans les classes) + leurs tuteurs et pour un autre groupe nouvelle formule M2 (à mi-temps) + leurs tuteurs. C'est toujours très intéressant.

J'espère que vous allez bien,
que vous profitez bien de vos vacances
et que vous vous épanouissez dans vos (plus si nouvelles) fonctions (NDLR : conseillère pédagogique).
Donnez-nous de vos nouvelles !
A bientôt,
Mistinguette

5 commentaires:

Armand a dit…

Chère Mistinguette,
Comme on n'est jamais trop vieux pour apprendre, j'ai lu un résumé de ce que le Père Faure a apporté à l'enseignement catholique...
Pour "ceusses" qui sont (comme moi) de vils mécréants, il "estime que les problèmes d’éducation sont à considérer avant les méthodes pédagogiques et que la pédagogie doit être personnalisée". C'est donc l'inverse des écoles ou le gigantisme fait penser à de grandes casernes ou les plus doués et les moins impliqués par les cours ne se retrouvent pas.
L'inconvénient est que si les niveaux des élèves "entrants" sont très différents, il est nécessaire de prévoir un encadrement conséquent. Alors, ma question impertinente (je crois que tu es habituée à mon langage peu policé): comment gère-t-on des classes de plus de 30 élèves?
Personnellement, je crois qu'il faut, comme partout, un juste milieu: pas d'école trop élitiste et empêcher que les classes ne deviennent des succursales de cours de récréation.
Amitiés
P.S. Je crois que ce qui ressemble le plus à ton école, ce sont les "SEGPA" (en France). Mais, pour satisfaire à la fameuse loi du "petit qu'on spotche" comme on dit en Belgique, ce sont le jeunes diplômés qui sont amenés à gérer les classes les plus turbulentes...

Mistinguette a dit…

> Armand
Cher Armand, l'avantage du travail personnalisé, c'est que chacun y trouve son compte : les rapides comme les lents, les performants comme les élèves en difficultés.
On n'a plus à gérer 30 élèves : ils sont tous (presque) à ce qu'ils font, l'enseignant circule de l'un à l'autre. Les plus autonomes se débrouillent presque seuls.
Cependant, des classes moins nombreuses sont bien sûr souhaitables : le travail perso. demande un peu d'espace !
Par ailleurs, nous ne ressemblons pas à une SEGPA : notre particularité est précisément de rassembler des élèves de tous les profils, évitant ainsi le ghetto, qu'il soit scolaire ou social. C'est ce qui fait la richesse de cet endroit !
Merci de l'intérêt dont tu témoignes !
:o)

Loulou a dit…

Merci pour ce courrier, ça fait toujours très plaisir d'avoir des nouvelles !
Les enfants vont leur petit bonhomme de chemin, tant mieux.
Par contre, pour l'avenir de ton école, quel dommage ! J'ai toujours été impressionnée par le lieu que tu nous décris dans tes billets. Impressionnée et épatée par le travail qui y est fait. Alors j'espère avec vous ...

stef a dit…

Merci pour les (bonnes) nouvelles ! Bisous ;-)

Mistinguette a dit…

> Loulou
Merci pour ton soutien. Moi aussi, j'espère...
:o)

> Stef
Bof... la perspective de mon école à tendance à me mettre la bouche (et le cœur) à l'envers...
:o(