Rechercher dans ce blog

dimanche 10 février 2013

Un peu d'humour dans ce monde de brutes !

dessin J. Malleval-Satene
Ami Lecteur, prenons un temps léger et amusant ensemble, pour soulever le couvercle qui pèse sur moi depuis quelques jours.
Je suis tombée sur une illustration, au détour d'une fiche de lecture destinée au CP et retrouvée ensuite sur le net. Or cette image (en fin d'article), qui m'a fait beaucoup rire, correspond si bien à une histoire inventée un jour pour distraire Malouloute dans son bain, que je ne résiste pas à te la livrer.
Tu seras gentil de ne pas te précipiter avec chez un éditeur : dans mes vieux jour, si je pouvais réaliser un ou deux albums pour enfants, j'en serais vraiment très heureuse...
Voici donc :
 
C’est l’histoire d’un petit mouton dodu, tout rond et très gourmand
Il était toujours à la traine, le dernier du troupeau.

Le berger avait beau lui dire :
Dépêche toi !
Avance !
Ne traine pas
Tu vas te perdre !
...Et le loup va te manger !

Rien à faire, toujours à la traine.
 
 
Le chien avait beau lui dire :
Dépêche toi !
Avance !
Ne traine pas
Tu vas te perdre !
...Et le loup va te manger !

Rien à faire, toujours à la traine.
 

Il faut dire que ce petit mouton dodu ne pouvait résister à sa gourmandise. Dès qu’une belle touffe d’herbe verte se présentait au bord du chemin, croc ! Il la croquait.

Dès qu’une gerbe de trèfle pointait à portée de dents, crac ! Il l’avalait.

Il ne pouvait suivre le rythme. D’autant plus qu’il avait vraiment un gros bidon tout rond et de toutes petites pattes, et qu’il avait beau trotter : il ne rattrapait pas les autres !

 
Et ce qui devait arriver, arriva : un jour, il se perdit. Le troupeau avait tourné une fois à droite, deux fois à gauche puis encore à droite, et le petit mouton dodu l'avait perdu de vue. Il ne s’en était pas rendu compte tout de suite, occupé à croquer de-ci de-là les merveilles qui se présentaient. Mais quand le soir commença à tomber, la première étoile à s’élever dans le ciel et qu’il releva la tête : plus personne. Et là, il eut très peur !

Alors il s’assit, mit sa tête entre ses pattes et réfléchit du mieux qu’il put.
Le problème, se dit-il, c’est que les loups sont féroces, cruels et affamés… et que les moutons sont doux et fragiles…

 
Au bout de quelques minutes, il se redressa, une toute nouvelle idée en tête. Fier de lui, il repartit vaillamment vers le village qui brillait au loin, dans la vallée.

C’est alors, qu’au détour d’un buisson, un loup se planta dans le chemin, face au petit mouton dodu :

Oh-HO ! s’exclama-t-il, l’eau à la bouche ! Qu’est-ce que je vois là ?
Il pianota des doigts sur le sol, un air gourmand sur la figure.
Ne serait-ce pas un pauvre petit mouton dodu perdu ??? Mmmm ???

 
Le petit mouton dodu n’en menait pas large. Il tremblait même de tous ses membres. Mais il prit son courage à deux mains, inspira jusqu’au fond de ses petits poumons et…

 
RRAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHH !

 

Le loup fut HALLUCINÉ par la grandeur de cette bouche, aux dents éclatantes et tranchantes et à la bave verte.
Il disparut sans demander son reste, la queue entre les jambes !

 
Et le petit mouton dodu put renter tranquillement jusqu’au village, la poitrine gonflée d’orgueil. Il toqua à la porte de la bergerie. On lui ouvrit. L’ensemble du troupeau le regarda, traverser la pièce pour aller se coucher au meilleur endroit.

Il poussa un soupir et s’endormit sous le regard éberlué de ses congénères.
©Allezzou

Et voici l'illustration annoncée plus haut. Tu admettras qu'elle convient assez bien...!
:o)

 

7 commentaires:

Armand-D a dit…

Chère Mistinguette,
Pour illustrer ton histoire, tu pourrais faire écouter "Pierre et le Loup" de Prokofiev ou lire (ou réciter si tes enfants ne peuvent pas encore lire), la chèvre de Monsieur Seguin de Daudet, mais cette dernière histoire finit mal et n'est donc plus de l'humour.
Amitiés

Anne a dit…

Ohhhhh!!!! j'adore!!! Il faut, je dis bien, il faut que tu la publies!! Si tu veux je propose aux Allet qui dessinent de travailler sur les illustrations.

stef a dit…

J'aime beaucoup ! Et l'illustration est parfaite. Merci, ça débute bien ma journée. Bisous.

Tili a dit…

Excellent ! :-)

mamyvette a dit…

oh! vraiment très bien ton histoire et oui, oui, oui.... il faut songer à publier.
bonne journée

Mimi-Je Rêve a dit…

J'aime beaucoup ton histoire, la narration...

Mais comme je dois être "un peu"... dérangée ???, je m'attendais à l'illustration d'un mouton mort de rire, la bouche béante, herbe prémâchée et bave/mousse verte aux commissures !!!!

Mistinguette a dit…

> Armand
Vous avez gagné un -D au passage ?
Pierre et le loup est un incontournable, en effet. La chèvre de M. Seguin (que les élèves lisent Sanguin...) est aussi à explorer... merci pour ces propositions !
:o)

> Anne
Merci Anne !
Je ne pense pas m'en occuper d'ici un certain temps : pas le temps ! Mais si tes dessinateurs veulent s'y coller, pourquoi pas : j'en serais très honorée !

> Stef
Contente de t'avoir mise en joie dès le matin.
Moi aussi, j'adore l'illustration. Je crois que j'aurais tout à fait dessiné ça si j'y avais mis le temps !

> Tili
Merci !

> Mamyvette
Venant d'une femme d'expérience comme toi, je suis touchée !
Merci.

> Mimi
Bah oui, ça aurait été ça si je l'avais dessinée moi-même, en parfaite illustration de mon texte. Mais là, je l'ai trouvée sur le net : l'esprit est le même, et l'humour est parfait ; j'adore !