Rechercher dans ce blog

mardi 20 octobre 2009

p'tit dialogue mère-fille


- Maman, tu sais, au collège, y'en a un qui m'a dit qu'il y a quelqu'un qui est amoureux de moi...
- ...
- Mais moi, j'y crois pas : quand on dit ça, c'est souvent pour pouvoir rigoler ou se moquer, hein ?
- Bah, moi, ça ne m'étonnerait pas que quelqu'un soit amoureux de toi ! Tu sais qui c'est ?
- Non. On m'a juste dit que quelqu'un était amoureux de moi. Enfin... là, je te parle normalement, parce qu'au collège, on dit pas comme ça. Tu sais comment on dit "être amoureux" ?
- Non ?
- On dit "kiffer"... c'est bizarre hein ? Et pour dire "je t'aime", on dit "j'te kiffe" ! Mais moi, j'parle pas comme ça, c'est vraiment trop bizarre !

9 commentaires:

Proctor ... a dit…

ah que la langue de molière est belle en perpétuelle changement, ainsi j'ai appris récement que "Monsieur votre cours est à la pédagogie ce qu'est le suppositoire à la medecine moderne", se disait en langage contemporain: "vous savez où vous pouvez vous le mettre votre cours?!".... étonnant non ?!

Azilis a dit…

Bonjour, mistinguette
Ma Ptitmère est au collège aussi
(6ème ! j'ai pris conscience du temps qui passe, là...) et comme toi j'apprécie les parlottes au retour du collège ; sauf que je lui trouve un langage assez grossier ("c'est qu'une merde " , "elle est trop conne" etc...)et ça me désole un peu, parce que c'est pô comme ça que je l'élève.J'ai beau lui dire de chercher d'autres adjectifs, que la langue française en est pleine, qu'elle va appauvrir son vocabulaire, PEU LUI CHAUT !
("T'es zarb' !", elle me dit )
Mais bon, profitons de leurs confidences, ce sont des moments précieux!...
Bises, je reviens te lire régulièrement.
Azilis

mamyvette a dit…

elle est très bien ta p'tite

Mistinguette a dit…

> Azilis
Tu peux aussi dire à ta Poulette que le langage est affaire d'interlocuteur : il faut savoir s'adapter, sous peine de sérieux problèmes d'image et de compréhension. Elle peut parler comme elle veut avec ses copines de collège, pas avec sa mère.Ni avec ses profs. Puncto finale !
...Nan ? :oD

Nath a dit…

Profite de chaque instant ...
Le temps file.
Il me semble que la rentrée en PS de mon grand chevelu c'était hier ... et là il est en terminale !!!

Mimi-Je Rêve a dit…

Rhooo c'est trop mignon...
En plus tu as la chance qu'elle t'en parle !

Stéphanie a dit…

Bonjour,

Pour reprendre leur langage : "Je la kiffe trop ta choupette !"

Marie-Hélène a dit…

Ben moi j'ai un de ceux qui kiffent une meuf comme fils !

C'est dit avec beaucoup de force à la maison et de conviction, mais si tu te renseignes, tu apprends qu'il ne s'est strictement rien passé à part dans sa tête !

*Kati* a dit…

Mis, j'aime bien ton comm' d'hier 20h04! Je pense pareil et c'est à peu près ce que je dis à mes petits CP...

Idem pour les "gros mots", tout le monde en dit, même moi (là... ils ouvrent de grands yeux horrifiés!) mais tout est affaire de lieux et d'interlocuteur... S'exclamer "M***e!" parce qu'on a cassé un truc ou raté un but, c'est pas grave. Mais dire la même chose à la directrice ou à un copain, là ça devient une insulte!