Rechercher dans ce blog

mardi 7 avril 2009

Premiers souvenirs...

Allez, ami lecteur, chose promise, chose dûe : voici mes souvenirs d'école élémentaire. J'en ai peu mais ils sont marquants :

Je me souviens, en maternelle, d'une petite fille ayant une emprise phénoménale sur ses congénères. Elle avait décidé de jouer au docteur pendant la récréation. Elle avait donc allongé l'une d'entre nous et lui glissait dans le pantalon des tiges de feuilles de marronnier. J'étais terriblement gênée. J'étais le témoin muet et ficelé mentalement d'un acte qui me semblait honteux et malsain. Malaise.

Je me souviens, en CP (?) m'être colorié les ongles au feutre rouge et avoir été réprimandée par la maîtresse. Honte.

Je me souviens, en CP (ou CE1 ?) de la tache sombre de mon pipi absorbé par le parquet de bois poreux, sous mon banc. Ma voisine s'en est aperçue. Je l'ai faite taire. Je n'ai pas le souvenir que mon enseignante s'en soit soucié. Grande honte.

Je me souviens que la maîtresse de CE2 (?) m'emmenait me faire soigner pour une écorchure à la jambe. Je me suis arrêtée trente secondes derrière elle pour lécher mon sang. Elle s'est retournée juste à ce moment là et m'a regardée d'un air dégoûté... Gêne.

Je me souviens de mon maître de CM1 que j'aimais beaucoup. Un jour que je mangeais en classe un chewing-gum en cachette, il est allé échanger deux mots avec l'enseignante de la classe d'à côté par la porte de communication. J'en ai profité pour faire la plus grosse bulle de toute ma carrière scolaire. Elle m'a éclaté sur la figure au moment où il est revenu sur le devant de la scène. J'ai passé les minutes suivantes, fébrilement, à décoller la pâte rosâtre de mon visage, priant pour qu'il ne se rende compte de rien... Stupeur et tremblements.

Je me souviens qu'un jour, l'enseignante de CE2 étant absente, ses élèves ont été dispersés dans les classes. J'ai été chargée de m'occuper personnellement de ma cousine. Je me suis sentie grande ! Fierté.

Je me souviens de ma maîtresse de CM2, qui avait les doigts jaunis par le tabac et qui disait sans arrêt "Minute, papillon !". Je ne savais pas mes tables (enfin, le carré maudit de 6 - 7 - 8) et c'était un vrai problème pour moi : c'était tellement plus dur de faire les divisions. Solitude.

...bon bah, c'est pas très gai tout ça, hein ! Une vie d'enfant en somme. Des copines, des jeux, des rigolades... mais les souvenirs heureux sont plus diffus.

Allez, pour te faire rire, je te raconterai un jour comment je me suis faite coller par le prof de sport du collège, alors que j'étais si sage !!! Mais... tu le répèteras pas hein ? Il en va de ma réputation !

9 commentaires:

strychnine a dit…

Connais-tu ce livre qui est sorti chez Librio ( livres à 2 euros ) : "mémoire de Maître, paroles d'élèves" de Jean-Pierre Guéno.
Les souvenirs sont classés par couleurs. Je l'ai offert aux maîtres de mes filles chaque année, avec " Matin brun" ( mais ceci est une autre histoire )...
Il m'a beaucoup ému.

Mistinguette a dit…

Ah non, je ne connais pas. Je vais le chercher. Critique littéraire une fois lu ! Bonne journée.

mamyvette a dit…

j'connais pas non plus, je note et j'vais chercher aussi.
je trouve que ça fait toujours plaisir, ces retours en arrière (je vieillis???? non, ça se saurait!), en plus, un souvenir en appelle un autre qu'on croyait oublié....

Ludo a dit…

J'en ai la larme à l'œil tiens !

strychnine a dit…

Ludo, décidément, en ce moment, t'es larmoyant... La dernière fois, remarque, ça parlait plus de base-ball, si je ne me trompe de personne...

Stéphanie a dit…

Bijour Mistinguette,

- Dernière classe de maternelle - Olivier C.d.B. (je tais son nom) me piquait mes crayons de couleurs pendant une activité "silencieuse" - moi bien sûr rouspétant - conclusion c'est moi ki est eu le scotch sur la bouche...
- CM1 - Melle Marie - pendant tout mon primaire avec Eve nous nous partagions le 1er et la 2nd place (pas du tout de compèt ni pression des parents - c'était juste comme ça) - j'ai eu un 3/10 en calcul - j'en ai pleuré - me suis retrouvée ma tête dans les gros lolo de Melle Marie - j'ai cru que j'allais étouffée
- toujours cm1 toujours Melle Marie - classe de mer à Noirmoutiers - balancoire dans le nez - lunettes cassées - partir à l'hôpital en vélo derrière Melle Marie - tête dans son c** pendant le trajet - je vous dis pas lorsqu'elle freinaît...

A plus pour d'autres...

Mistinguette a dit…

...Olivier Celeri de Labranche ?
...Olivier Cul de Beton ?
...Olivier Crétin de Brest ?
...Olivier Complètement dé Bile ?
...Allez, dis le nous, qu'on puisse le chercher sur fesse-bouc et lui faire regretter de t'avoir piqué tes craillons d'coleur à l'école !!! ;-D

Bidulette à Couettes a dit…

Ah c'est sûr, on se souvient souvent plus précisément des moments difficiles à passer que des autres ! Heureusement qu'à la fin tu nous précises qu'il y avait aussi des copines et des jeux.
Mais se souvenir de ces moments de gêne t'aide probablement à être plus à l'écoute de tes élèves.

Stéphanie a dit…

Olivier Colin du Bocage !!!!!