Rechercher dans ce blog

lundi 20 janvier 2014

Inspecteur Lafouine... (1)

Ami Lecteur, tu te souviens de mon groupe d'affreux de l'an passé ?
Je crois pouvoir dire, et malgré ma grande expérience des terribles de CE2 (et aussi ici , ici , et...), que ma 1ère année de CP aura été mon année la plus dure en 21 ans d'exercice.
La seule où j'ai fini par "craquer" (fort heureusement pas devant mes élèves) et où je me sois autorisée à appeler Oskour ! urgemment.

Et bien ces affreux sont passés au CE1.
Et c'est MacollègueBri qui en a hérité.
MacollègueBri, c'est sa première année dans Monécole. Elle voulait changer. Après de nombreuses années dans des écoles où les enfants sont bien élevés-policés-serviables-travailleurs (je caricature...), elle voulait s'essayer dans une école où les élèves étaient "différents".
Et bah elle est bien tombée, la Bri !
Même que, plusieurs fois par semaine, elle se demande si elle est toujours faite pour ce métier...
Ôreus'ment qu'elle a une AVS à plein temps ! Ca aide un peu. Au moins à partager sa misère !!!
Et Ôreus'ment qu'elle a beaucoup d'humour !

Le plus drôle, c'est qu'elle est la femme du prof principal de Malouloute.
Attends, je vois que tu es perdu, je t'explique :
  • Mme Bri est instit dans Monécole.
  • Elle est mariée à M. Bri.
  • M. Bri est prof de physique dans un collège de mon quartier.
  • Ma fille Louloute est élève dans ce même collège.
  • M. Bri est son prof principal.
Pigé ?

Ca fait des conversations amusantes, autour de la table de la salle des profs, dans Monécole. Et chez Mme Bri aussi, parait-il...
Moi, j'évite de parler des mésaventures du CE1 à la maison : ne mélangeons pas (trop) les genres, je n'aimerais pas que Malouloute, naïvement, raconte ça à ses copines de classe !

Or, dans la classe de Mme Bri, Madirlo a ajouté un éléments... explosif !
Tu me diras, dans cette classe, y'en n'avait pas forcément besoin...
Mais, à sa décharge, je crois bien que Madirlo n'a pas vu le truc venir : elle a inscrit Ra parce qu'il est le petit frère d'un ancien élève tout juste admis en 6ème, et dont on connait bien la famille.
Le grand frère nous avait bien dit que Ra était "Oh ! Bien pire que moi, vous allez voir !"... mais on l'avait pas cru : c'est bête, hein !
Maintenant, on a vu...

Ra est tout simplement INSUPPORTABLE ! Et dans cette classe d'affreux, c'est l'océan qui fait déborder la vase...
Il se lève pour aller embêter les autres sans cesse.
Il intervient à tors et à travers.
Il n'est jamais là où il devrait être. Là où il est, il n'en a pas le droit.
Il vole, il vole, il vole, il vole... tout, et tout le monde, enfant comme adulte.
Il ment comme il respire.
Il est incapable de saisir la moindre chance de rédemption pour l'instant.

Tu la vois, la tête de ma Bri,
Avec l'inévitable adaptation à opérer dans toute nouvelle école (qui est qui ? qui fait quoi ? quelle salle pour quoi ? quand ? pourquoi ? où est la réserve de... ? Le scotch ? la peinture ? comme on se dépatouille des livrets informatisés quand on aime pô les ordis ? etc. etc.)...
Avec le grand écart professionnel qu'elle fait en ce moment, entre sa pratique des 15 ans passés et sa pratique actuelle (Ah, les belles séances pédagogiques qu'elle prépare, intelligentes et attractives, dont elle n'arrive pas à faire le quart avec des élèves trop encombrés pour être ouverts aux apprentissages... et ceux qui attendent, qui aimeraient bien, mais bon !).
Avec les zozos qu'elle doit arriver à mettre au travail, malgré leurs états d'âme envahissant ?

Bref.
Ca c'était mon intro.

...

...


Passons au plat principal :
J'ai eu affaire à Ra, vendredi dernier.

Mais je vois que mon article est déjà passablement long, et j'ai peur de l'indigestion.
Je te raconte la suite très vite : tu me connais !
:o)


10 commentaires:

Armand a dit…

Chère Mistinguette,
Pour ceux ou celles qui n'auraient pas compris les arbres généalogiques, je vais simplifier:
Les acteurs de ta pièce sont des personnages secondaires qui se plaisent dans l'absentéisme (le stress engendre des dépressions)et servent surtout à mettre en valeur la grande vedette Ra (appelé Rê par ses intimes).
Pour pasticher Le Pen (je ne suis pas certain de l'orthographe), Ra est comme les oiseaux: il vole naturellement!
Une autre façon de voir Ra est de penser au dieu soleil. A-t-il la tête de bélier réglementaire? Dégage-t-il la bonne odeur de bouc que le monde entier lui envie?
Amitiés
P.S. Pourquoi ne pas suggérer à ton dirlo de muter cet élève turbulent à Mayotte pour l'éloigner un peu de ses camarades? (hahaha)

Aline a dit…

Vite vite vite ! J'veux savoir la suite, quitte à lire un truc long, moi !!

stef a dit…

J'ai bien hâte de lire la suite ... Bisous ;-)

Loulou a dit…

Aïe, pauvre Bri, je compatis :( !
Mais que faire avec Ra le terrible ? A ce point-là, ce n'est presque plus du ressort de l'école, non ? Ou en tout cas pas sans aide.
Mais viiite, la suite ...

La maîtresse des petits a dit…

Ra la la...

La suite, la suite!!!

le dinosaure a dit…

Bon tu nous la postes vite cette suite hein?
Parce que là... on attend, on attend ... et on trépigne!

Anne a dit…

Oui, oui, oui, la suite!!!

Mistinguette a dit…

> Armand
Cher Ami, nous avons la sale habitude, dans Monécole, de nous coltiner à la difficulté... et nous gardons donc bon espoir de faire avancer Ra vers des horizons plus sereins... L'expatrier serait sans doute plus reposant mais... moins intéressant !
:o)

> Aline
Oui, oui ! ça vient ! Il ne faut pas abuser des bonnes choses !
:o)

> Stef
Chouette ! Ca vient !
:o)

> Loulou
Oui, nous compatissons toutes, dans Monécole... et nous lui apportons toute l'aide possible. Mais elle est seule à la barre !

> LMdesP
Ca vient, patience !
C'est meilleurs quand on a attendu un peu, nan ?

> Le dino
Oups ! Un dinosaure qui trépigne, ça fait peur !
Demain, promis : c'est déjà programmé !

> Anne
Oui, oui, oui, tout de suite !

mamyvette a dit…

vite, vite, j'ai hâte..
je reviens ds une heure et je reviendrai toutes les heures!!!!
oui, j'ai le temps, et non, je n'ai rien de mieux à faire.....

Mistinguette a dit…

> Mamyvette
Alors, c'est bon ?
Tu l'as ta suite !
Tout vient à point à qui sait attendre !
:o)