Rechercher dans ce blog

lundi 1 décembre 2014

YESSSSSSSSSSSSSS !

La Congrégation des Sœurs a accepté de ne fermer l'internat qu'en juin 2016 !
Elle prend le risque de repousser la vente d'un an.
Elle prend aussi à sa charge le manque à gagner.
Elle nous transmet le projet qu'elle a inventé, elle nous le confie, et veut travailler avec nous à la recherche de solutions : trouver un financement pour un rachat éventuel, ou bien trouver un autre lieu pour y installer un internat-école.

C'est une première victoire, mais qui nous entraîne vers des terrains ardus et inconnus :
En effet, ce qui fait la force du lieu actuel, c'est que les internes y sont comme chez eux : ce sont eux qui accueillent les externes dans leur maison. Et ça, c'est précieux...
Mais surtout, on ne peut pas juste installer un internat proche d'une école déjà existante : les élèves internes doivent pouvoir être accueillis par une équipe formée à l'accueil de la différence, et adhérant cœur et âme au projet de différenciation et d'épanouissement personnel de l'enfant...
Enfin, pour que cet internat-externat continue à porter ce projet de mixité sociale, il nous faut trouver des locaux dans un quartier plutôt nanti (mais pas trop !). Or nous ne pouvons dépenser des sommes exorbitantes, même avec le soutien de fondations...

Voilà, voilà...
Ca n'est pas simple.
Mais on a au moins ce délai minimum pour remuer ciel et terre, vraiment !
Heureusement, les parents d'élèves sont ultra-investis et font marcher leurs réseaux à fond.
Nous comptons également sur un appui massif et efficace de la Direction Diocésaine des Ecoles Catholiques...
On y croit !
:o)

10 commentaires:

Zozostéo a dit…

Yes!!!!!!

Armand a dit…

Chère Mistinguette,
Comme pour tout, la réponse se trouve dans la bible: "Tout est possible pour celui qui croit".
Mais, ce serait un peu trop beau car les miracles n'ont que rarement lieu (tu vois que je te ménage) hors des lieux qui y sont consacrés.
Enfin, un an de répit n'est jamais à dédaigner! Surtout que nous vivons dans un monde en évolution permanente et le Vatican pourrait décider que les ors de la Chapelle Sixtine pourraient être convertis en bonheur pour les enfants! (Nous sommes en saison de l'esprit de Noël, que diable!)
Amitiés

stef a dit…

Yesssssssss ! Félicitations pour cette 1e victoire :-D Bisous

Loulou a dit…

Ahhhh ouf !
Au moins cela vous laisse un peu plus de temps pour trouver une alternative acceptable. Et surtout c'est réconfortant de voir que l'investissement de tous (parents et enseignants)n'aura pas été vain.
Bon courage pour la suite !

Anonyme a dit…

Et pourquoi pas un article dans "Enseignement catholique actualités" revue nationale, avec appel au peuple pour d'éventuels dons ou même des idées pour mener à bien ce projet ? La solidarité doit être naturelle dans ce milieu.... (ancienne directrice de l'enseignement catholique à la retraite )

le dinosaure a dit…

Cooooooooool!

Tili a dit…

Super, contente pour ces enfants et vous :-)

Mistinguette a dit…

> Zozo
:o)

> Armand
Merci Armand, mais... Gnnnn... citer le diable pour appuyer tes dires sur l'esprit de Noël : faute de goût ! Hahaha !
:o)

> Stef
Merci Stef. Maintenant, y'a plus qu'à !
:o)

> Loulou
Oui, je crois que l'implication de chacun a touché le cœur des sœurs... qui s'étaient un peu éloigné de l'école avec le temps.
A présent, il faut trouver des solutions, et ça n'est pas simple !
:o)

> Anonyme du 2 décembre
Oui, je pense qu'on va tout essayer : les fondations, les médias, les réseaux sociaux...
Merci !
:o)

Mistinguette a dit…

> Le dino
Oui, cool. Au moins, à présent, on marche tous ensemble dans la même direction !

> Tili
Oui, ça laisse souffler. Je n'aurais pas imaginé une année d'école sans l'internat. Au moins, si ça doit s'arrêter, on s'arrête tous en même temps.
A présent, trouvons des solutions ! Je vous tiens au courant.
:o)

Névrosia a dit…

Yallah ! :-)