Rechercher dans ce blog

lundi 4 mars 2013

forgot

Depuis vendredi, Ami Lecteur, je suis en VACANCES !
Oui, paske, tu le sais, Ami Lecteur : comme tous les profs, je suis tout le temps en VACANCES !
Pas, comme toi, condamné à bosser comme un damné dans ton open space...
Seulement, la différence entre toi et moi, petite différence infime qui justifie pleinement ces quelques semaines de congé supplémentaires, c'est que, dans ton open space, y'a PAS D'ELEVES !!!
Et ça, ça s'appelle... le paradis, non ?

Pour ceux qui vivent l'enfer, comme moi, comme nous, il y a cette compensation : les vacances !
Et après huit semaines de classe, j'ai bien dit HUIT SEMAINES, elles sont plus que bienvenues, je peux te le dire !

Or donc, vendredi soir, après une journée harassante entièrement dédiée à la création artistique (entends en conséquence 25 tables à lessiver/gratter, trois kilos de paillettes à balayer, 140 pinceaux à rincer/frotter, 40 gobelets à laver/rincer/gratter et une cinquantaine de productions artistico-créatives à classer, mettre en valeur, coller, afficher... soit environ 1h30 d'agitation fébrile entre 16h45 et 18h15), après cette douce journée publique, donc, il m'a fallu enchainer avec ma journée privée.

Au programme : Faire le dîner pour les filles, leur rappeler de préparer leur sac pour le we, puis me précipiter pour chercher fiston à l'aéroport, le ramener à la maison après quatre jours de voyage scolaire à Berlin, puis enchaîner : rapide sandwich et départ immédiat pour la Normandie, histoire d'y rejoindre Monhomme, déjà sur place depuis le matin pour des histoires de travaux...

Me voilà donc partie attraper l'aéro-bus, ouf, juste à temps !
Trajet au ralenti : départs en vacances obligent... Mais arrivée à l'heure pile, tout juste une heure plus tard.
L'avion n'a qu'un quart d'heure de retard : à peine le temps de finir le passionnant article sur les enseignants débutants que je traine dans mon sac depuis des semaines sans parvenir à le lire...
Cool, il est 20h45 et j'aperçois Monfiston qui arrive d'un pas traînant, des poches sous les yeux mais la mine réjouie.
Plus qu'à attendre son sac... Mais, OH ! Miracle ! C'est le premier qui apparaît sur le tapis roulant ! On l'attrape rapido et hop ! L'aéro-bus pour rentrer à la maison.
Miracle encore : j'ai à peine le temps d'acheter mon billet et de m'installer dans le bus qu'il démarre. Et dans ce sens là, aucun embouteillage. Je suis ravie : nous sommes dans notre quartier vers 21h20. Nous pourrons partir avant 21h45. Moi qui suis crevée, ça va me permettre de me coucher en Normandie avant minuit !
Nous descendons, sur la demande de Monfiston, à une station qui me semble un peu loin, mais bon... il veut marcher (pas moi !).
Nous devisons courtoisement jusqu'à arriver en vue de la maison quand une bordée de jurons sort inopinément de la bouche de Monfiston, dans laquelle je perçois "Mon sac ! P**t*in ! Mon sac !".
Mon Cher Ange, voyant que j'avais été passablement désœuvrée au cours des dernières heures, et cherchant un moyen original de remplir un peu plus mon planning overbooké, a tout simplement laissé son sac de voyage dans l'aéro-bus, bien rangé dans le compartiment prévu à cet effet...

Pffff !
Pffff !
Pffff !
Courir au terminus !

Pffff !
Pffff !
Pffff !
Rencontrer le conducteur,
Les agents de sécurité de la RATP,
Les policiers...
Plaisanter un peu, pour détendre l'atmosphère... (c'est tendu, en ce moment, la politique internationale, alors... un sac qui traîne dans un transport en commun, ça rigole pô !).
Echapper à la contravention astronomique prévue (tarifée à la minute)...

Pffff !
Pffff !
Pffff !
Récupérer le sac...

Pffff !
Pffff !
Pffff !
Rentrer à la maison...

Pffff !
Pffff !
Pffff !
Embarquer tout le monde dans la voiture...

Pffff !
Pffff !
Pffff !
200 km de route déserte et...

Pffff !
Pffff !
Pffff !
AU LIT (00h15) !!!

Je peux te dire que la grâce mat' (j'l'écris comme je veux ! Namého !) qui a suivie a été TRES appréciée !
AAAHHHHH ! VACANCES !


17 commentaires:

Armand a dit…

Chère Mistinguette,
Heureusement que les vacances seront suivies de huit semaines de boulot pour que tu puisses enfin te reposer!
Amitiés
P.S. Serais-tu une "fan" de Rousseau que tu me parlais d'esprit d'escalier? Je n'apprécie que très modérément ce Monsieur, ayant appris qu'il avait abandonné ses cinq enfants... probablement pour leur apprendre les difficultés de la vie de la société qui les "pervertit"!

Mistinguette a dit…

> Armand
En effet, l'expression "esprit d'escalier" ne convenait pas dans mon précédent propos, et n'exprimait pas ma pensée : je voulais dire que vous passiez d'une idée à l'autre sans qu'on puisse vraiment comprendre les liens que vous y mettiez (comme en sautant d'une marche à l'autre)...!
Notez par ailleurs que c'est Diderot qui, le premier, a parlé d'esprit "de l'escalier" ou "d'escalier"...
Et pour conclure : Je crois que j'arriverais à me reposer aussi bien après 7 semaines, voire 6 semaines de travail !
:o)

Mimi-Je Rêve a dit…

BONNES VACANCES !!!!

(Ceci dit je souhaiterais que l'on me rende ma 1ère semaine puisqu'il paraît qu'il y en a déjà eu une pour moi, mais comme je ne l'ai pas vue passer j'ai comme un doute... Je pense qu'on me l'a piquée sans rien me dire et picétou !!
Alors méfie-toi des voleurs de 1ère semaine de vacances, c'est traître)

Mistinguette a dit…

> Mimi
T'en fais pas : plus la 1ère semaine file vite, plus la deuxième est savoureuse...
Profite bien !
:o)

Zozostéo a dit…

Des vacances? Des vacances? Mais où donc????
(Elles seraient méritées pour moi aussi...)

Mimi-Je Rêve a dit…

Je sa-vou-re la 2ème, t'inquiètes ! ;-)
Je voulais te dire : le lapsus "grâce mat" / "grasse mat" est très joli... et vraiment révélateur de la nécessité absolue de cette matinée de rattrapage !

stef a dit…

Aaaaaaaaaaaaaaaah, les vacances. Profites-en bien. :-D

La maîtresse des petits a dit…

Et dis donc tu roules à combien?

Les 200 km ont été vite avalés non?

Bonnes vacances dans ma Normandie chérie! Pour l'instant, pas vu de pluie depuis longtemps...

(J'ai aussi un fils qui oublie son sac dans les endroits publics - bon, il a 6 ans: je crois que j'étais aussi fautive que lui.)

Repose-toi bien mais raconte-nous tes frasques normandes.

Loulou a dit…

Rhooo, le premier bagage à arriver sur le tapis roulant, tu as trop de la chance, toi !
Bon, ça s'est un peu gâté par la suite, mais quand même...
;o)

Bonnes vacances, Mistinguette !

Bellzouzou a dit…

hum. tu m'expliqueras pourquoi tu ne pouvais pas partir le samedi matin tranquillou, hein.?

Bellzouzou a dit…

hum. tu m'expliqueras pourquoi tu ne pouvais pas partir le samedi matin tranquillou, hein.?

Mistinguette a dit…

> Zozostéo
Bah, tu les as pas trouvées ???
Cherche encore !
Courage !
:o)

> Mimi
Oui, tu as bien compris : la grâce mat', que j'accueille comme une grâce !!!
:o)

> Stef
J'y compte bien !

> La maîtresse des petits
200km en 2h, sur une route/autoroute déserte, le régulateur de vitesse enclenché... c'est parfait !
:o)

> Loulou
...c'est ce que je me suis dit, jusqu'à la bordée d'injure et l'aveu du sac oublié !
:o)

> Bellzouzou
> Bellzouzou
Dis-donc, tu bégayes ?
Dis-donc, tu bégayes ?
Je pouvais pas partir samedi matin, paske j'aurais été dans les embouteillages (200km = 4h de route !) ET qu'il me fallait retrouver mon Chéri avant la nuit !!!
M'enfin !
Pfff...
:o)

le dinosaure a dit…

Bonnes vacances!Profite bien, ici c'est la reprise et c'est pas si évident que ça....

Agdel a dit…

Ah, charmants enfants, sans eux on s'ennuierait, n'est-ce pas ? Tu n'as pas eu envie de l'étrangler, ou mieux, de partir sans lui et le laisser tout seul récupérer son sac…
Profite bien de tes vacances, ici, c'est lasure-couture au programme (et je n'ai qu'une semaine, ouin ! )

Mistinguette a dit…

> Le dinosaure
Bonne reprise. J'ai lu chez toi que ça commence fort...
Courage !

> Agbel
Alors profite bien de ta loooonnnngguuue semaine !
Bonne lasure et bonne couture.
...
Et pour répondre à ta question : OUI ! J'ai eu envie de le laisser se débrouiller seul pour récupérer son sac. Mais je n'ai pas su résister contre mon instinct maternel protecteur...
Un jour, j'y arriverai !!!
:o)

Anne a dit…

Bonnes vacances!!!

Névrosia a dit…

Savoure... tu les as bien méritées :-)